Comment s’adapter aux lentilles rigides ?

lentille
Lorsque l’on évoque le cas des lentilles de contact, on pense très souvent aux modèles souples. Savez-vous cependant qu’il en existe d’autres versions, à commencer par celle que l’on qualifie de rigide ? Vous trouverez dans le texte ci-dessous de nombreuses informations qui vous permettront d’en savoir davantage à son sujet et de comprendre comment bien s’adapter à ces lentilles de contact sur-mesure !

Le rôle des lentilles rigides

Ce modèle ne repose pas sur le même principe que les lentilles souples qui doivent être obligatoirement placée dans un “liquide” (les larmes et le produit d’entretien) pour donner leur pleine mesure. La version rigide conserve donc toujours la forme qu’elle avait lors de sa conception. Elle présente également l’avantage d’avoir une durée de vie bien plus longue puisqu’elles peuvent servir durant douze à vingt-quatre mois contre un mois au maximum pour les lentilles souples. Vous allez donc pouvoir faire quelques économies ! Il est aussi important de rappeler qu’elles doivent faire l’objet d’une prescription par un ophtalmologiste.

Les lentilles rigides représentent sans aucun doute la meilleure solution pour lutter contre le phénomène dit de l'”œil sec”. Elles sont en effet constituées de matériaux qui laissent passer l’oxygène contenu dans l’air permettant ainsi à votre œil de bien “respirer”. Ces modèles sont également intéressants pour toutes les personnes souffrant d’un kératocône, une maladie non inflammatoire se caractérisant par un amincissement et un changement de forme de la cornée. Celle-ci apparaît le plus souvent durant l’adolescence et évolue ensuite lentement et progressivement jusqu’à se stabiliser entre trente et quarante ans. Si vous êtes vous-même concerné, vous aurez donc compris que vos lentilles devront elles aussi évoluer en même temps que la maladie.

Pour obtenir de plus amples renseignements, allez visiter le site dencott.com ! Ce spécialiste des lentilles rigides et de la prothèse oculaire saura répondre à toutes vos interrogations et vous distiller ses précieux conseils.

Comment se passe l’adaptation des lentilles rigides ?

Cette phase cruciale débute par un premier rendez-vous avec l’ophtalmologiste. Vous recevrez alors des lentilles provisoires. En compagnie du professionnel de santé, vous en essaierez plusieurs afin de déterminer la paire la plus confortable. Une vérification de la vision sera également effectuée à cette occasion. L’ophtalmologiste devra également vous préciser toutes les conditions d’utilisation et vous apprendra comment les poser et les entretenir de manière saine et durable.

Durant les premiers jours, il est fortement recommandé de porter les lentilles rigides durant quelques heures seulement. N’oubliez jamais que vos yeux auront besoin d’un temps d’adaptation pour accepter définitivement ce nouvel équipement ! Si vous ne ressentez pas la moindre gêne, vous pourrez alors augmenter progressivement la durée durant laquelle vous porterez vos lentilles rigides. Pour valider définitivement le choix du modèle, un dernier rendez-vous aura lieu avec l’ophtalmologiste. Il interviendra trois à quatre semaines après la première entrevue. Attention, pour cet ultime rendez-vous, les lentilles devront avoir été posées depuis au moins deux heures !

Une fois le choix du modèle arrêté, vous devrez ensuite faire contrôler votre vision et l’état général de vos yeux chaque année. La fréquence sera réduite si jamais vous êtes sujet au kératocône et à ses évolutions, comme rappelé lors du premier paragraphe de ce texte.

Une période d’accoutumance nécessaire

Vous savez désormais qu’il faudra un laps de temps pour que vos yeux “acceptent” les lentilles rigides. Bien entendu, cette durée ne sera pas la même d’un individu à l’autre. Elle dépendra également du type de lentilles choisies. Cette période est décisive pour l’avenir, c’est pourquoi vous devrez respecter scrupuleusement toutes les consignes laissées par l’ophtalmologiste. Ce dernier vous précisera notamment un nombre d’heures maximal durant lequel vous serez autorisé à porter les lentilles. Cette valeur sera progressive. Elle sera fixée à une heure par jour pour atteindre quelques heures, une semaine après. L’objectif de cette stratégie reste d’atteindre progressivement la journée compète.

Au cours de cette période, vous apprendrez également tous les bons réflexes que se doit de connaître un porteur de lentilles rigides. Par exemple, vous vous apercevrez rapidement que si vous évoluez longuement dans une atmosphère riche en poussières et en diverses particules, vous devrez nécessairement rincer les lentilles avec un produit adapté.

Des effets indésirables à surveiller de près

Autant être franc et ne pas vous cacher que, si vous n’avez jamais porté de lentilles (même souples), vous risquez de ressentir quelques effets indésirables au cours de la période d’essai. Parmi les plus fréquents, on retrouve notamment :

  • Les yeux rouges
  • Les yeux larmoyants
  • Des problèmes pour manipuler les lentilles
  • Des picotements
  • L’impression d’un corps étranger sur les yeux
  • Des clignements excessifs des yeux
  • Une vision latérale un peu floue
  • Une vision de près imprécise

Si vous êtes concerné par l’un ou par plusieurs de ces symptômes, ne paniquez pas ! Restez attentif et surveillez leur évolution. En cas d’aggravation, agissez rapidement pour éviter tout problème de santé. Ôtez immédiatement les lentilles rigides et prenez contact avec votre ophtalmologiste. Dans la très large majorité des cas, un simple changement de lentilles suffira à faire disparaître ces désagréments.


Chirurgie du genou en Suisse : trouver un praticien expert en ligne
L’ostéopathie : une solution pour soulager les intestins