Femmes enceintes : doivent-elles suivre un régime alimentaire ?

Tout en sachant que pendant toute sa grossesse, une femme aura besoin de nutriments et vitamines en abondance pour subvenir aux besoins de son corps et assurer la bonne croissance de son futur bébé à naître. Il est donc important qu’elle suive un régime alimentaire équilibré et sain pour lui garantir une prise de poids et un IMC (Indice de Masse Corporelle) normaux. Voici donc le régime alimentaire d’une femme enceinte.

Consommez les nutriments essentiels à la croissance de votre bébé

Pour la santé et le bien-être de leur bébé, les femmes enceintes doivent manger des fruits et des légumes sans faire d’excès. Cela vous gardera en santé et à un IMC normal. A cet effet, les premiers mois de votre bébé, privilégiez les aliments riches en acide folique comme les épinards, les choux de Bruxelles, les haricots rouges, les lentilles, l’orange, etc.

L’acide folique va participer à la formation de nouvelles cellules et du système nerveux du fœtus. Consommez également du fer en quantité pour éviter l’anémie et la fatigue et de la vitamine C pour faciliter l’absorption du fer.

Incluez donc dans votre menu les fraises, les tomates, le brocoli, les poivrons, les œufs, la viande, le navet, le kiwi, la mangue, le melon. Evitez de boire du thé juste avant, pendant ou juste après un repas à base de fer, car le thé contient des substances qui nuisent à la bonne absorption du calcium et du fer.

Consommez également des aliments riches en calcium (laitages), en Vitamine D (saumon, thon, maquereau, lait de chèvre, etc.), en vitamine B12 (viande rouge, saumon, lait, levure alimentaire), en Oméga-3 (saumon, maquereau, sardines), et en magnésium.

Préférez les aliments fait maison et cuits à la vapeur

Les boissons sucrées du commerce et les aliments en conserve contenant des conservateurs et autres ingrédients chimiques nocif pour la santé sont aussi à exclure du régime de la femme enceinte. Préférez plutôt la cuisson à la vapeur, les jus de fruits pressés fait maison et les tisanes aromatisées non sucrées.

A noter que la cuisson à la vapeur conservera toute la saveur et la qualité nutritionnelle de vos aliments. Les problèmes de transit étant courants durant la grossesse, consommez des aliments riches en fibres (arachide, graines et beurre d’arachide, pois chiches, lentilles, céréales). Salez vos préparations avec du sel riche en iode sans excès. Ce nutriment étant nécessaire à la croissance du cerveau du fœtus, vous le trouverez dans les produits laitiers et les poissons et fruits de mer d’eau salée.

Pour les futures mamans végétariennes ou végétaliennes, les besoins en fer, en Oméga-3, en calcium et en Vitamine B9 peuvent être facilement couverts par une alimentation végétarienne équilibrée, variée et suffisante. Cependant, une supplémentation en vitamine B12 s’impose, car on ne trouve cette vitamine essentiellement que dans la viande et le poisson.

Faites du sport et hydratez-vous correctement

Un régime alimentaire sain et équilibré doit toujours s’accompagner de la pratique d’une activité physique régulière chez la femme enceinte. En plus de beaucoup aider au moment de l’accouchement, le sport comme le yoga va également aider la femme enceinte à avoir un mental serein.

La natation, la marche ou encore la gymnastique douce sont aussi de très bons choix. Durant la grossesse, boire beaucoup d’eau est aussi essentiel pour pouvoir assurer le bon développement du fœtus et l’hydratation de la mère. A cet effet, une femme enceinte devra boire au moins 2,5 litres d’eau tous les jours.

Pour éviter la constipation, les boissons riches en magnésium et en calcium et pas trop riches en sodium sont particulièrement recommandées surtout durant le dernier trimestre de grossesse. Vous avez l’embarras du choix entre Hépar, Contrex, Courmayeur et bien d’autres encore.

Dentiste de garde : comment prendre rendez-vous en urgence ?
Acheter des masques de protection fabriqués en France