Infection urinaire : quels symptômes et comment la soigner ?

Infection urinaire

Le plus souvent, ce sont les femmes qui sont les victimes d’une infection urinaire. D’une manière générale, la cystite ou l’inflammation de la vessie est due à une infection bactérienne. Elle provoque des envies d’uriner fréquentes ainsi que des douleurs lorsqu’une femme urine. Mais comment savoir si on a vraiment une infection urinaire ? Comment la traiter ? Ceci dit, pour connaître les réponses, il est essentiel de mieux appréhender ce qu’est une cystite.

Qu’est-ce qu’une infection urinaire ?

Contrairement aux idées reçues, avoir une infection urinaire ou une cystite est assez courant. D’ailleurs, une femme sur deux peut en être une victime au cours de sa vie. Mais c’est quoi exactement une infection urinaire ? En somme, l’appareil urinaire est composé d’une vessie, d’un urètre, de reins et des uretères. La vessie joue le rôle de réservoir d’urine. L’urètre, c’est lui qui conduit l’urine contenue dans la vessie jusqu’à l’extérieur du corps. Les reins : ils garantissent la filtration du sang et contribuent à l’élimination des déchets. Ils ont un rôle essentiel dans la normalisation de la pression sanguine et des liquides corporels. Et les uretères : ce sont de petits canaux permettant la traversée de l’urine à la vessie.

Celui de la femme et de l’homme est très différent. En effet, chez l’homme, ce dernier comporte une prostate, un organe supplémentaire et surtout, il est plus long. Voilà pourquoi lorsqu’un homme est atteint d’une infection urinaire, les risques sont plus graves et, sans traitements, cela peut se transformer en prostatite. En revanche, chez la femme, l’appareil urinaire est plus court, raison pour laquelle les cystites sont plus habituelles. Pour plus d’information, ce lien est une référence.

Pourquoi a-t-on une infection urinaire ?

L’urine est un élément dit « stérile ». Elle renferme 96 % d’eau, des composants organiques et des sels. Toutefois, elle ne présente pas de micro-organismes. Selon les médecins, une infection urinaire est une sorte de contagion bactérienne se limitant à la vessie. Quand elle se propage vers les reins, on parle alors de pyélonéphrite. Une infection urinaire, c’est aussi une inflammation de la vessie contaminée par une bactérie ou non. Dans ce genre de cas, celle-ci est considérée telle une cystite interstitielle, la forme de cystite la plus fréquente qui touche en particulier les femmes. Heureusement, cette forme d’infection urinaire sans douleur est facile à traiter. D’après les statistiques recueillies en Amérique du Nord, environ 20 à 45 % des femmes ont déjà eu affaire à une cystite. Pour ce qui est des enfants, elle peut être causée par l’existence d’une bactérie qui a infecté les urines. Outre cela, une cystite peut également être due à la présence d’un parasite ou d’un champignon. Seulement, cette théorie est nettement plus rare.

Quels sont les symptômes d’une cystite ?

Les facteurs qui peuvent entraîner une infection urinaire sont plus ou moins nombreux. En occurrence, les périodes de menstruations, l’activité sexuelle abusive, la ménopause et la grossesse, l’utilisation d’un spermicide ou d’un diaphragme, le diabète ainsi que l’âge. Mais qu’en est-il des signes d’infection urinaire ? En général, une infection urinaire symptomes varient en intensité et en nature et se présentent différemment. Pour certaines, elles sont présentées par des envies assez fréquentes d’uriner le jour et même la nuit, une sensation de brûlure lorsqu’on urine ou des douleurs. Pour d’autres, une infection urinaire est identifiée par des urines dégageant une forte odeur, la présence d’un peu de sang dans l’urine et une forte pression dans le bas-ventre, et ce, que ce soit au moment d’uriner ou juste après.

Bien que parfois, une cystite soit sans gravité, il est important de la traiter. En effet, si l’on tarde trop à se faire soigner, cette dernière peut arriver jusqu’aux reins. Les conséquences seront de ce fait plus graves. Seul un médecin peut proposer un traitement adapté.

Comment soigner sa cystite ?

Pour ceux qui l’ignorent, une infection urinaire peut être soignée. En général, cela se fait par la prise d’antibiotiques. Lorsqu’il s’agit d’une infection qui débute, un simple pharmacien peut fournir les renseignements nécessaires. Dans certains cas, celui-ci peut prescrire le médicament adapté. Durant le traitement, il est conseillé de boire énormément d’eau pour favoriser l’élimination de toutes les bactéries. Quant aux douleurs au bas-ventre, elles peuvent être allégées avec des analgésiques comme l’ibuprofène ou l’acétaminophène.

Mais prudence ! Même si l’infection urinaire solution semble être efficace, il est indispensable de suivre le traitement à la lettre pour éviter une récidive et empêcher la bactérie responsable de développer une résistance face aux antibiotiques. En cas de doute, il ne faut jamais hésiter à consulter à spécialiste.

Pourquoi un examen oculaire régulier est-il important ?
Le bien-être et la santé sont accessibles par l’hygiène