Santé au travail : que se cache-t-il derrière l’expression “risques psychosociaux” ?

Toutes les activités professionnelles peuvent exposer chaque employé à des risques, mettant en danger sa santé. S’il faut évoquer la santé au travail, parler des « risques psychosociaux » est primordial. Le travail c’est la santé avant tout.

Comment définir les « risques psychosociaux » ?

La santé au travail est avant tout une discipline qui associe l’employeur et les employés. Chaque individu dans ses activités professionnelles est tenu de jouir et de maintenir un bien-être physique, mental, mais aussi social. La mise en place d’un comité de santé au travail permet la prévention des risques professionnels appelés « risques psychosociaux ».  En effet, chaque salarié peut être exposé à divers dangers. Risques psychosociaux ou RPS est un concept lié au mal-être pouvant survenir chez un salarié l’empêchant de mener à bien ses fonctions et nuisant ainsi la productivité de l’entreprise. Ces risques ou ces incidents troublent la santé et la sécurité mentale et physique de l’employé.  Les manifestations de ce déséquilibre peuvent se présenter sous différentes formes.  Ceci, allant du stress aigu ou chronique, de l’épuisement professionnel et même du suicide. Chaque entreprise par ses instances représentatives en matière de sécurité et de santé devrait bénéficier d’une formation pour la prévention des RPS. Toute entreprise pourra suivre et obtenir une formation agréée, en ayant recours à https://idprevention.com/, afin de maintenir la santé au travail.

Causes et conséquences

Les risques psychosociaux ont un impact réel sur la santé au travail et donc de la productivité et de la performance de l’entreprise. Les dangers encourus par les employés sont dus essentiellement aux exigences excessives du travail (temps, pression, incapacités à atteindre les objectifs), des conflits et des rapports sociaux dégradants entre employés ainsi que les insécurités socio-économiques telles que l’absence de prime ou le retard des salaires. Ils auront toujours des conséquences immédiates ou chroniques. Cela peut commencer par des troubles de sommeil, des fatigues répétitives aux troubles mentaux ainsi que des addictions. Un fort taux d’absentéisme, indiscipline, accidents et incidents de travail resurgissent alors dans la vie d’entreprise.

Les mesures préventives contre les risques psychosociaux

Le Code de travail exige de chaque employeur et de chaque entreprise de mettre en place un comité pour la protection des salariés notamment sur la prévention des risques professionnels. Pour cela, revoir les conditions de travail est nécessaire. Pour y prévenir, l’écoute, le dialogue, la compréhension par l’intervention de professionnels sont requis. Il faut aussi veiller à refaire la structure et l’organisation de l’entreprise. Il peut s’agir de la concordance entre les tâches et les capacités du salarié ou le maintien d’un climat social productif. Face aux risques psychosociaux, toute entreprise se doit de maintenir le bien-être au travail, pour garder l’optique « gagnant-gagnant ».

Faire appel à un spécialiste du contrôle des arrêts maladie de travail
Comment éviter les risques psychosociaux au travail ?